LA VERMINE ✍đŸ»


S
sentence assoiffĂ©e passionnĂ©e s’est aliĂ©nĂ©e.
Un jour l'ombre avec hasard avait reçu un don.
Dans un chemin de stratĂ©gies elle a su briller ;
De turpitudes aux sons confondus, liée
Au fondement de certitudes estropiées,
Chantant des louanges Ă  ses visions affectives,
Noyée par des liens de sensations embuées,
Ferveur fiĂšvre d’images vite effacĂ©es,
Éprise de crĂ©er une vie pleine, fantasmĂ©e
Pour masquer par mille jeux une histoire encensée ;
Glorifiée de ses paroles narcissiques distribuées
De sermons juxtaposés et raisons subjectives.
Elle s’Ă©loigna quand la vie a su perdre pieds
Pour nourrir son dessein et finir par la piller.
Si seulement cette maxime avait su délier,
DamnĂ©e de ses ancrages depuis des annĂ©es.
HĂ©las ! la folie n’avoue jamais son pardon.


DĂ©cembre 2011 - © NANCK

Commentaires

Anonyme a dit…
Oui tu as raison, les mots sont trop souvent dits de façon légÚre alors que nous devrions poser parfois un temps de réflexion avant de les dire. Gros bisous et continue d'écrire...
Anonyme a dit…
Une fille me disait "je t'aime' Ă  tout bout de champ et elle a fini par voir que ce n'Ă©tait pas de l'amour...J'ai aimĂ© notre histoire, mais j'ai dĂ©testĂ© sa façon d'aimer...Si les gens comprenaient que le mot amour c'est avant tout un engagement dans le temps et mĂȘme dans les mauvais moment. On vit dans une sociĂ©tĂ© oĂč il n'y a pas de place Ă  l'effort, car bĂątit demande cela. Les gens ne veulent que les bons cĂŽtĂ©s et dans tout. La vermine de notre sociĂ©tĂ© est la facilitĂ© dans lesquels les gens se noient et leurs actes sont tout sauf un sens de l'HumanitĂ© : le partage, la bontĂ©, l'amour.
Anonyme a dit…
Quand est-ce que tu vas écrire sur la joie ? Parce que je suis fan de ce que tu fais...mais j'aimerai des poésies colorées...Tu peux faire ça pour moi ? ;-)
Anonyme a dit…
Un insignifiant mot qui ne sera jamais à la hauteur de ce que tu as su m'apporter... Un profond respect pour m'avoir permis de savoir ce que c'est de vivre vraiment. Tes mots sont transparents et savent toucher comme à chaque fois. J'ai su que tu te remettais à dessiner et je suis content de le savoir. J'ai la nostalgie de tes rires qui savaient ensoleiller ma vie et pour ça je te remercie infiniment...
Anonyme a dit…
Je veux de l'amour, de l'amour et de l'amour encore et toujours. Ton sourire est un bonheur, et ta clairvoyance de la vie un enchantement.

Un admirateur plus que charmé...de tant d'esprit
Anonyme a dit…
Ma grand-mĂšre me disait toujours, donne sans compter et reçoit sans sourciller, si tu dois parler fais-le avec justesse et ne blesse pas en faisant du cinĂ©ma. Je n'ai pas tout compris de ta poĂ©sie...j'imagine que la Vermine c'est le mal de l'ĂȘtre humain Ă  Ă©laborer des plans pour assouvir ses dĂ©sirs et qui le conduisent Ă  la folie ? MĂȘme si je ne comprends pas tout j'adore celle-lĂ . On dirait une poĂ©sie surrĂ©aliste, Ă  la fois symbolique..Ă  la S. MallarmĂ©.
Anonyme a dit…
TrÚs beau, trÚs juste, trÚs ...bluffant ! J'y vois une métaphore de l'anti-paradigme.
Anonyme a dit…
On pari que je gagne ...Je pense que c'est juste une mĂ©taphore de la folie de l'Homme qui est dictĂ© par sa conduite d'assouvir ses dĂ©sirs quitte Ă  tout mettre en oeuvre pour obtenir satisfaction de ses dĂ©sirs, quitte Ă  dĂ©vaster son monde et finir par se perdre lui-mĂȘme ?
Allez qui dit mieux ?
ALEX
Anonyme a dit…
On m'avait pas dit que c'était un jeu...cette poésie...Je te félicite parce que ce texte a soulevé bien des questions. Sur FB y a des contacts à moi qui veulent te connaßtre...

Un gros bisou,
Ton amie F. -R
Anonyme a dit…
Eh tu veux que je te dise ? Bravo et bravo et bravo...mĂȘme si ça semble ĂȘtre une devinette

D.
Anonyme a dit…
C'est bien dit l'amour est un mot noble en effet.
Je n'aime pas quand tu écris des poésies ...

Be happy, don't worry
Tu chantes toujours cette chanson ?

Kiss xxx
Anonyme a dit…
Je t'aime, c'est ma plume qui te l'écrit, pour les mots que tu donnes, pour les réflexions sur la vie... Merci pour ça. Et c'est mon coeur qui te le dit.

Un Inconnu
Anonyme a dit…
Si savais Ă©crire, je dirai mon ange,
Combien tes mots
Me laisse souvent muet

Et j'imagine
Ta voix caressante
Son univers d'effets
Ses vertus bienfaisantes

Je voudrais t'exprimer
De façon explicite
Pourquoi dans ton monde entier
Mon regard s'y abrite

J'inventerais les mots
De la langue de mon Ăąme
Car ceux de mon cerveau
Ne sont Ă  ta hauteur...
Anonyme a dit…
"Mais nous ne récupérons jamais notre jeunesse. L'impulsion de la joie qui bat en nous à vingt ans devient lente. Nos membres nous trahissent, nos sens se décomposent. nous devenons des marionnettes affreuses, hantées par la mémoire des passions dont nous avions trop peur, et les tentations exquises auxquelles nous n'avons pas eu le courage de nous abandonner."
Oscar WILDE Ce texte m'a fait penser Ă  un celui d'un auteur que tu aimes...un autre de William Wordsworth, mais c'Ă©tait trop long. Bises
Anonyme a dit…
On peut dire que l'on aime pas ce texte ? lol

Continues
KIT KAT öÖ
Anonyme a dit…
Le monde cherche ces petits riens qui nous donnent Ă  sourire, Ă  rĂ©flĂ©chir et nous mirer dans ce que nous faisons de moins bon. Ces petits riens qui rĂ©sonnent au fond de notre ĂȘtre, qui font vibrer notre cƓur, mĂȘme avec peine avancer. Ces petits riens qui nous rĂ©chauffe. Ces petits riens qui viennent alimenter le feu de nos Ă©motions. Tes textes apportent des petits riens. Par tes mots tu sais faire prendre conscience de ce qu'est vivre, prendre les belles choses, se relever et combattre les mauvaises, et ne pas s'empĂȘcher de vivre tout simplement. Tes mots justes, tes mots sincĂšres et ta vision du monde...Merci. J&H
Anonyme a dit…
Oscar Wilde a dit « un jour il faut choisir de vivre pleinement sa vie » Je sais que tu aimes cet auteur....
Oui, certains gĂąchent leur vies...d'autres savent avancer malgrĂ© tout et n'importe oĂč, laissant le passĂ© lĂ  oĂč il doit ĂȘtre. Ton texte reflĂšte ce que c'est de gĂącher les belles choses de la vie...paradoxe de l'HumanitĂ© face Ă  ce qui est de plus beau, la vie. Tu aimes la vie, j'aime ce que tu Ă©cris car ce que tu Ă©cris est une ode Ă  la vie.
Anonyme a dit…
Ne pas tout abandonner dans les difficultĂ©s, ne pas renoncer, se retirer de ce que la vie nous montre. Continuer et croire en la vie. Ne pas se bloquer, se figer dans une position. Ne pas s'arrĂȘter sur un Ă©chec, un supposĂ© choix sur lequel on ne parvient pas Ă  trancher. Laisser l'Ă©nergie circuler. Rester dans le mouvement...Ton texte est une jolie transposition de la mĂ©ditation face aux difficultĂ©s...En rĂ©alitĂ© notre vie est celle que nous faisons, ce que nous abdiquons par faiblesse au lieu de croire et toujours...
ALD
Anonyme a dit…
TrĂšs juste !
ADRYNYA DEMI a dit…
A force de me laisser des messages anonymes ... je ne sais pas qui m'a Ă©crit...C'est trĂšs gentil ;-)