Articles

Affichage des articles du janvier 23, 2009

LA VERMINE ✍🏻

Image
S sentence assoiffée passionnée s’est aliénée. Un jour l'ombre avec hasard avait reçu un don. Dans un chemin de stratégies elle a su briller ; De turpitudes aux sons confondus, liée Au fondement de certitudes estropiées, Chantant des louanges à ses visions affectives, Noyée par des liens de sensations embuées, Ferveur fièvre d’images vite effacées, Éprise  de créer une vie pleine, fantasmée Pour masquer par mille jeux une histoire encensée ; Glorifiée de ses paroles narcissiques distribuées De sermons juxtaposés et raisons subjectives. Elle s’éloigna quand la vie a su perdre pieds Pour nourrir son dessein et finir par la piller. Si seulement cette maxime avait su délier, Damnée  de ses ancrages depuis des années. Hélas ! la folie n’avoue jamais son pardon. Décembre 2011 -  © NANCK